mardi 3 juin 2008

Le Marketing agressif

Définition : Le marketing aggressif, ensemble de stratégies et de tactiques pour discréditer des marques cibles.

L'historique : Vers le début du XXIe siècle avec le développement de la Chine sur le marché international. Le gouvernement chinois cherchant à aider les entreprises chinoises à se placer de plus en plus sur les marchés possibles rencontraient de vives résistances face au protectionisme des marchés occidentaux a organisé dans le plus grand secret un think-tank pour contrer les lobbies organisés par la plupart des entreprises locales. La solution de campagnes marketing aggressives a commencé à apparaitre.

Des groupes financés par l'Etat Chinois ont commencé à travailler sur les marchés locaux pour monter des opérations de discrédit sur des marques cibles. Pour achever de couler certaines marques de textiles qui ne voulaient pas être produite en Chine, notamment les Grandes marques de Luxe françaises.

Surfant sur une des vagues de xénophobie vicérale, des rumeurs sur le racisme ou l'antisémitisme des représentants des marques ont commencés à circuler. Les partis d'extrême droite recevaient anonymement de marques et certaines figures ouvertement racistes vantait désormais ces grandes marques. Au lieu d'équiper un skin head d'une batte de base ball, une montre d'une célèbre marque au poignet qui passait à la télévision ou la chemise portée la veille par un leader d'opinion extrêmiste avait toutes les chances d'avoir des répercussions néfastes. Certaines marques se sont retrouvées du jour au lendemain l'emblème de mouvements violents avec une image impossible à défaire.

Le développement s'accèléra à partir du moment où les clients d'une telle activité n'étaient plus du domaine des chinois. La privatisation du think-tank fut couronné de succès.

Des campagnes marketing viral ont vu le jour notamment pour marquer de façon indélébile certaines marques de façon sauvage pour défigurer les paysages urbains. Des graffeurs payés chers pour repeindre une marque sur plusieurs rames de métro, des endroits où il est interdit d'afficher. Des stocks d'affiche piratées pour se retrouvées collées sur les enseignes de leurs propres concurrents. Le débauchage de personnel sous payés par les uns faisaient d'excellent hommes de mains pour faire le sale boulot pourvu qu'on veuille bien assurer leurs défense. Seule la France fût épargné un long moment avant que la législation ne s'assouplisse pour la publicité comparative.

Certains anciens industriels du tabac se sont reconvertis dans ces services grâce à une longue expérience dans le domaine du contournement des interdictions publicitaires mais aussi sur les rapports (scientifiques ou autres) détourné soit pour servir leurs produits soient pour dénigrer les accusations. Par cette stratégie aggressive jamais l'Économie ne fût aussi proche de la Guerre. Les politiques ont commencé discrètement à s'intéresser à ces agences aggressives pour mener une double campagne contre des adversaires plus charismatique.


Fiction ? Encore pour combien de temps ?
Enregistrer un commentaire